Comment avoir un bon sommeil réparateur ?

Comment avoir un bon sommeil réparateur ?
Chargement... 135 vue(s)
Comment avoir un bon sommeil réparateur ?
Au cours d’une nuit, plusieurs phases de sommeil se succèdent et se répètent, c’est ce qu’on appelle le cycle du sommeil. Parmi ces phases, un sommeil plus réparateur que les autres se distingue, permettant de vous sentir reposé et en forme pour la journée suivante. Découvrez la notion de sommeil réparateur et les éléments pouvant le favoriser.

Quel est le sommeil le plus réparateur ?


Avant même de parler de sommeil réparateur, il faut comprendre quelles sont les différentes phases du cycle du sommeil. Il existe quatre phases distinctes se répétant environ toutes les 90 minutes, 4 à 6 fois, au cours de vos nuits :

  • 1. L’endormissement ;
  • 2. Le sommeil léger ;
  • 3. Le sommeil profond ;
  • 4. Le sommeil paradoxal.

  • Si le sommeil léger permet à votre corps de se détendre peu à peu, vous êtes encore sensible à votre environnement et vous pouvez facilement vous réveiller. C’est au cours de la troisième phase, celle du sommeil profond, que votre corps et votre cerveau se détendent totalement, devenant imperméables aux stimuli extérieurs. En effet, les bruits ambiants, les lumières ou les mouvements n’ont pas d’impact sur vous. C’est à ce moment précis que le sommeil est le plus réparateur.

    Durant cette phase, votre corps libère des hormones de croissance indispensables à l’entretien de vos muscles, de vos os et de vos cellules. Votre cerveau en profite pour se recharger et stocker de l’énergie nécessaire à une nouvelle journée.

    Quelle est la durée d'un sommeil réparateur ?


    Le temps de sommeil n’est pas le même pour tous, en effet, les besoins en termes de sommeil sont différents pour chaque personne. Si pour certains, 6 heures suffisent, d’autres auront besoin de 9 heures. Une nuit courte ne signifie donc pas que vous dormez mal. La durée moyenne de sommeil selon l’âge :

  • Un nouveau-né jusqu’à 3 mois : 14 à 17 heures;
  • Un nourrisson de 4 à 7 mois : 12 et 15 heures ;
  • Un bébé de 1 à 2 ans : 11 à 14 heures;
  • Un enfant de 3 à 5 ans : 10 à 13 heures ;
  • Un enfant de 6 à 13 ans : 9 à 11 heures ;
  • Un adolescent entre 14 et 17 ans : de 7 à 9 heures ;
  • Les adultes de 18 à 64 ans : 7 et 9 heures ;
  • Les personnes âgées de plus de 65 ans : de 7 à 8 heures.

  • En moyenne, la durée d’un sommeil réparateur pour un adulte représente 15 % à 25 % de son sommeil total. Ainsi, pour un adulte ayant besoin de 7 à 9 heures de repos au cours d’une nuit, le sommeil profond peut durer entre 1 h 05 et 2 h 20.

    Comment faire pour avoir un sommeil réparateur ?


    Il existe de nombreux conseils pour bénéficier d’un sommeil réparateur. Voici ce que vous pouvez mettre en place :

  • Favoriser une alimentation équilibrée : évitez les repas copieux le soir pour la digestion, la caféine, la théine et l’alcool ;
  • Pratiquer une activité sportive pour détendre votre corps et réguler votre horloge interne ;
  • Opter pour une chambre agréable : rangement, bonne température, oreilleroreiller confortable et couette adaptée à la saison;
  • Adopter une routine de sommeil : couchez-vous et réveillez-vous aux mêmes heures ;
  • Réduire le temps d’écran 1 heure avant de dormir : les lumières bleues sont nocives pour le sommeil ;
  • Se détendre : lecture, activités de relaxation, bain chaud, etc. ;
  • Respecter le nombre d’heures de sommeil recommandé selon votre âge.


  • Le sommeil réparateur est indispensable pour mener une vie saine. Un manque de sommeil peut avoir des effets négatifs aussi bien physiques que psychologiques. Cela peut entraîner un ralentissement de votre organisme et de votre cerveau au quotidien.

    Pourquoi mon sommeil n'est pas réparateur ?


    Vous avez pour habitude de vous réveiller fatigué ? Alors, votre sommeil n’est pas réparateur. Cet état peut signifier que quelque chose ne va pas, cela peut être d’ordre physique ou psychologique. Il faut savoir que la fatigue au réveil est l’un des signaux que le corps envoie afin de vous faire comprendre que vos habitudes de vie ne lui conviennent pas.

    Les raisons peuvent être nombreuses :

  • Stress et anxiété ;
  • Surmenage professionnel ;
  • Activités sportives trop intenses ;
  • Maladies : grippe, infection, arthrose, anémie, etc. ;
  • Troubles du sommeil : apnée du sommeil, insomnie, trouble de l’horloge interne ;
  • Mauvaise alimentation ou manque d’alimentation ;
  • Changement de mode de vie : changement d’habitude alimentaire, déménagement, nouveau travail, etc.


  • Si cet état de fatigue persiste, il est important d’aller consulter un spécialiste. Il pourra alors déterminer si cela provient de vos habitudes quotidiennes, d’une maladie ou de troubles du sommeil. Il vous guidera sur les différentes démarches à suivre pour retrouver un sommeil de qualité.
    Commentaires
    Laissez un commentaire
    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée