Le sommeil profond, qu’est-ce que c’est ?

Le sommeil profond, qu’est-ce que c’est ?
Chargement... 300 vue(s)

Le sommeil profond, qu’est-ce que c’est ?

Le sommeil profond, appelé également le sommeil lent profond, est une des quatre phases composant un cycle du sommeil. C’est au cours de cette phase que votre corps, vos muscles et votre cerveau sont les plus détendus, vous offrant un repos réparateur. Vous vous posez des questions sur votre sommeil et vous souhaitez l’améliorer ? Alors, cet article est fait pour vous !

Quelle est la phase de sommeil la plus réparatrice ?


Les nuits sont rythmées par un cycle du sommeil durant environ 90 minutes et se répétant plusieurs fois. Ce cycle est découpé en plusieurs phases :

  • L’endormissement ;
  • Le sommeil léger ;
  • Le sommeil profond ;
  • Le sommeil paradoxal.


  • Il faut savoir qu’à partir de la phase 3, c’est-à-dire durant le sommeil profond, votre corps est totalement détendu et se déconnecte des stimuli extérieurs. Ainsi, les mouvements, les bruits ou encore les lumières ne vous dérangeront pas, seul un puissant stimulus pourra vous réveiller.

    Le sommeil profond est donc la phase la plus réparatrice offrant de nombreux avantages. Ce type de sommeil permet au cerveau de se recharger et de stocker l’énergie nécessaire au commencement d’une nouvelle journée. Du côté du corps, ce sommeil réparateur libère des hormones de croissance permettant aux enfants de grandir et de réparer ou renforcer les cellules, les muscles et les tissus.

    Quel est le temps de sommeil profond idéal ?


    La durée du sommeil profond n’est pas la même pour tous, cela dépend de votre rythme de sommeil et de votre âge. Il faut savoir qu’une nuit comporte 4 à 6 cycles de sommeil et que ces cycles ne sont pas identiques. La phase de sommeil profond est plus longue au cours des premiers cycles et se réduit de plus en plus jusqu’à la phase de réveil. En moyenne, chez l’adulte, cette phase représente 15 % à 25 % du sommeil total. Pour une nuit de 7 heures, vous devriez donc profiter d’environ 1 h 45 de sommeil profond et de 2 heures pour une nuit de 8 heures. N’étant pas tous égaux face au sommeil, il n’y a pas de durée idéale et véridique à tout âge. Toutefois, pour un repos optimal, le temps de sommeil profond doit se situer entre 1 h 40 et 2 heures par nuit.

    philodendron


    aloe vera


     



    Comment augmenter la durée du sommeil profond ?


    Si dormir plus paraît être la solution la plus simple, c’est une idée reçue ! Un « gros dormeur » ne bénéficie pas d’un sommeil profond plus long qu’un « petit dormeur ». En effet, un « gros dormeur » prolonge sa nuit avec un sommeil léger et paradoxal. La durée de sommeil profond, quant à elle, est la même que celle d’un « petit dormeur ». Vous pouvez augmenter la durée de votre sommeil réparateur avec quelques astuces simples :

  • Réduire le temps d’écran une heure avant d’aller dormir : les lumières bleues sont néfastes pour le sommeil ;
  • Se détendre : bain chaud, lecture ou activité de relaxation ;
  • Adopter une routine de sommeil : réveillez-vous et couchez-vous tous les jours aux mêmes heures ;
  • Avoir un environnement propice au sommeil : une chambre rangée et aérée, un lit et un oreiller confortables, du linge de lit agréable ;
  • Avoir une alimentation équilibrée : consommez des repas légers le soir, évitez la caféine, le thé et l’alcool ;
  • Réaliser une activité sportive régulière afin de réguler votre horloge interne.


  • Pourquoi je n'ai pas beaucoup de sommeil ?



    Vous rencontrez des difficultés à trouver le sommeil ou à bénéficier de longues nuits réparatrices ? Le manque de sommeil est un élément à prendre au sérieux puisqu’il peut avoir des effets néfastes sur votre santé. Une fatigue accumulée peut aussi bien ralentir votre organisme que votre cerveau. Certaines causes physiques ou psychologiques peuvent expliquer cette difficulté à trouver le sommeil :

  • Surmenage au travail ;
  • Stress et anxiété ;
  • Troubles du sommeil : insomnies, apnée du sommeil, dérèglement de l’horloge interne lié à des horaires décalés ;
  • Alimentation déséquilibrée ou sous-alimentation ;
  • Maladie : grippe, infection, arthrose, anémie, etc. ;
  • Activités de loisirs trop intenses ;
  • Modification d’une habitude : changement de travail, d’école, d’alimentation, déménagement, etc.


  • La fatigue est l’un des signaux d’alerte envoyés par votre corps pour vous faire comprendre que quelque chose ne va pas. N’hésitez pas à consulter un spécialiste afin de vous aider à retrouver un sommeil réparateur.
    Commentaires
    Laissez un commentaire
    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée