Combien de cycles de sommeil profond par nuit ?

Combien de cycles de sommeil profond par nuit ?
Chargement... 420 vue(s)
Combien de cycles de sommeil profond par nuit ?
Le savez-vous : le sommeil est un cycle divisé en plusieurs phases. Si chacune d’elle est liée à notre endormissement, c’est la phase de sommeil profond qui est la plus réparatrice. Et, s’il est connu qu’il faut entre 7 et 9 heures de sommeil par nuit pour un adulte, analysons ensemble le cycle du sommeil.

Quelles sont les différentes phases de sommeil ?


Bien que complexe, le sommeil est fascinant. Et s’il est une chose que les scientifiques sont parvenus à mettre en lumière, c’est le cycle du sommeil de l’homme. Des études, trois phases sont apparues : le sommeil lent, paradoxal et profond.

Le sommeil lent


Correspondant au sommeil léger, le sommeil lent est la première phase du cycle et représente environ 50 % du temps de sommeil total chaque nuit. Il succède à l’endormissement, phase qui représente environ 5 % du temps de sommeil. C’est donc durant la phase de sommeil lent que l’activité cérébrale ralentit. Cependant, le corps reste très réceptif aux bruits extérieurs et peut facilement se réveiller.

Le sommeil paradoxal


Après le sommeil léger vient la phase de sommeil paradoxal, période du sommeil durant laquelle les rêves sont les plus intenses. Attention, il se peut que vous rêviez durant d’autres phases, mais les rêves de la phase paradoxale sont ceux dont on se souvient généralement au petit matin.

Le sommeil profond


C’est la phase du sommeil durant laquelle l’organisme récupère le plus d’énergie. Les muscles sont également plus relâchés et les perturbations extérieures (bruits de pas, lumières…) ont moins d’impacts sur le dormeur. Le sommeil profond représente entre 20 % et 25 % du temps de sommeil, à l’instar du sommeil paradoxal.

couette dodo


couette dodo


couette dodo


 



Sommeil profond : comment mesurer la qualité de son sommeil ?


Pour un adulte en bonne santé, le cycle de sommeil (endormissement, sommeil lent, sommeil paradoxal et sommeil profond) dure 90 minutes. De plus, une nuit complète compte entre 4 à 6 cycles, mais au total, seule 1 h 40 min en moyenne est consacrée au sommeil profond. Au cours de la vie, de la plus jeune enfance à un âge plus avancé, les besoins de repos évoluent et ces durées peuvent sensiblement changer.

Les technologies pour mesurer son sommeil


Comment avez-vous dormi cette nuit ? Pour le savoir, équipez-vous d’une montre connectée. Reliée au téléphone, elle vous indiquera au réveil vos cycles de sommeil, la durée totale et le temps de sommeil profond. Complet et performant, cet outil vous aidera à mieux comprendre votre façon de dormir pour faire des nuits plus réparatrices à l’avenir.

Les conséquences d’un mauvais sommeil


Plusieurs études l’ont démontré, un mauvais sommeil et des insomnies à répétition sont mauvais pour la santé, car l’horloge biologique est déréglée. À long terme, les conséquences peuvent être bien plus graves en augmentant notamment le risque de maladie cardiovasculaire. Avec des heures de coucher variables, le cerveau peine aussi à établir un équilibre hormonal, favorisant la prise de poids, pouvant amener à l’obésité, voire au diabète de type 2.

Physiquement, vous vous sentirez mal, plus faible après une mauvaise nuit ou une succession de nuits courtes. Une fatigue musculaire se fera ressentir et des cernes, plus ou moins marqués, seront visibles sous les yeux.

Les bonnes habitudes à prendre pour bien dormir


Alors, parce que le sommeil est essentiel pour attaquer la journée en pleine forme, accordez-lui toute son importance. Cela commence par un rythme d’heures de coucher et de lever régulier pour ne pas dérégler votre horloge interne. Le week-end et les vacances étant des exceptions, reprenez vite votre rythme avant de retourner au travail pour être en forme.

Vous êtes victime d’insomnies pendant une, deux voire trois heures après l’extinction des lumières ? Les scientifiques recommandent d’éteindre tous les écrans une heure avant le coucher. Si vous ne souhaitez pas dormir dans l’immédiat, pratiquer une activité plus calme comme la lecture et les jeux de société.

Le sport et l’alimentation jouent aussi un rôle sur votre sommeil. Ainsi, privilégiez un dîner léger, sans alcool ni produits excitants comme le café, et ne pratiquez pas d’activité sportive intense avant de vous coucher.

Enfin, une literie de qualité, adaptée à vos besoins et à votre façon de dormir est nécessaire pour un sommeil réparateur.
Commentaires
Laissez un commentaire
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée